Tu es si frêle - poésie par Mihai Eminescu


 

Tu es si frêle

poésie par Mihai Eminescu

Tu es si frêle que tu ressembles
A la fleur blanche du cerisier.
Ange ressortant parmi les hommes,
Sur mon chemin tu apparais.

A peine le tapis tu frôles,
La soie résonne sous tes pas
Et de la tête aux pieds, légère,
Pareille au rêve qui flotte tu vas.

Des draperies de ta robe longue
Telle que le marbre tu surgis -
Mon âme s'accroche aux yeux humides
De larmes et de bonheur remplis.

Ô, songe des amours heureuses,
Toi, mariée d'un conte de fées,
Ne souris plus, car ton sourire
Me montre combien douce tu es,

Combien tu peux d'une nuit de charmes
Mes yeux assombrir à jamais
Et de ta bouche aux chauds murmures
Et de l'étreinte de tes bras frais.

Soudain une idée passe,
Un voile sur ton regard brûlant;
C'est l'ombre des désirs si tendres,
C'est bien le noir renoncement.

Tu pars et je t'ai bien comprise,
Perdue pour toute l'éternité
Tes pas je ne veux pas les suivre,
Toi, de mon coeur, la mariée !

Que je t'aie vue, c'est bien ma faute
De moi toujours non pardonnée.
Pour expier mon rêve-lumière
En vain la main droite je tendrai.

Je te verrai comme une icône
De la très pure vierge Marie,
Portant sur ton front la couronne.
Quand viens-tu ? Où es-tu partie ?


Autres poésies par Mihai Eminescu:


Tous les poétes

  • Mihai Eminescu
  • Lucian Blaga
  • Nichita Stanescu
  • Ion Barbu


 


Actualités sur l'amour
Déclarations d'amour
Spiritualité et amour
Textes sur l'amour
Poésies d'amour
Peintures et amour
Sculptures et amour
Photographies
Films d'amour
Liens utils
Contact

Aller à la première page de www.amour.ro